Compagnonnage et Dear Jane

Publié le 10 Février 2015

Les compagnons au moyen-âge devaient, en fin de parcours, pour être "reconnu" dans leur profession, réaliser un "chef d'œuvre" qui était un ouvrage prouvant la maîtrise de leur art.

Je pense que le Dear Jane et le Civil War représentent ce challenge, pour nous les "artisanes" du patchwork et du quilt.

Si on réussit son "Dear Jane" ou son "Civil War", je pense qu'on peut s'autoriser à entrer dans la "confrérie" des quilteuses ...

Qu'en pensez-vous ?

Voici le B4 et le B5.

Le B4 est très simple à réaliser. Dans le B5, la difficulté est (pour moi), les losanges appliqués : ils sont vraiment petits et pour qu'ils soient vraiment identiques, ce n'est pas facile (j'ai recommencé plusieurs fois, mais ce n'est pas encore parfait...).

Compagnonnage et Dear JaneCompagnonnage et Dear Jane

Rédigé par Toutenquilts

Publié dans #Dear Jane

Repost 0
Commenter cet article

christolchuk 15/02/2015 16:18

je pense comme toi quand j'aurai terminé mon dear jane, je pourrai dire que je sais faire du patch ! Comme pour toi, j'ai un des blocs avec appliqué que je vais devoir refaire car c'est pas facile, surtout que c'est la premiére fois que je m'essaye à l'appliquer

Toutenquilts 16/02/2015 08:50

J'ai déjà fait beaucoup d'appliqué... mais ici les pièces sont tellement petites que...
Je pense que je vais utiliser un peu de vliesofix (à contre-coeur parce que ce n'est pas la méthode ancienne) ...

sylviedeb 12/02/2015 19:39

tu as parfaitement raison. Ce Dear Jane est un monument. J'ai l'habitude de dire, comme boutade, que je le ferai lorsque je serai "grande" !!! :):)

Toutenquilts 12/02/2015 20:04

Voilà, je suis "grande"... mais je ne sais pas quand je le terminerai ...